Tik’Alert®

14,95

373 en stock

Autotest rapide pour la détection précoce dans le sang des anticorps IgM anti-Borrellia provenant de morsures de tiques infectées (maladie de Lyme)

Les tiques, insectes des sous-bois et des forêts tempérées, peuvent être porteuses de la bactérie Borrelia, qui peut être transmise à l’homme (1 à 2 % de risque) par des piqûres sur des zones non protégées comme les bras ou les jambes. La Borrelia affecte le système nerveux, entraînant de graves troubles neurologiques. Les souches européennes de Borrelia, notamment B. afzelli, B. garinii, B. burgdorferi sensu stricto, B. spielmanii et B. bavariensis, sont pathogènes, tandis que B. valaisiana et B. lusitaniae sont potentiellement pathogènes, provoquant des lésions cutanées et de l’arthrite. Dans les 3 à 10 jours suivant une morsure de tique, une inflammation et un érythème peuvent apparaître, accompagnés de fièvre. En cas d’infection, le système immunitaire produit des anticorps IgM, détectables 2 à 6 semaines après l’infection. La maladie de Lyme évolue en trois phases : Les anticorps IgM apparaissent dans 40 à 60 % des cas pendant la phase I (2 à 4 semaines), dans 70 à 90 % des cas pendant la phase II (4 à 6 semaines), et sont généralement présents pendant la phase III. Le test TIK’ALERT® peut détecter des anticorps IgM spécifiques, indiquant une infection récente par Borrelia. L’antibiothérapie permet de traiter les infections, mais le test ne permet pas de déterminer le stade de la maladie en cas de résultat positif.

  • Livraison gratuite à partir de 60 €
  • Commandé avant 18h00, envoyé le même jour.
  • Questions? Service client: +31 85 1303 646
UGS : P-ST-TIK-78
Tik’Alert®

373 en stock